Agée de 42 ans, je suis née en Normandie où j'ai passé mon enfance. J'ai vécu ensuite en région parisienne et depuis quelques années je suis une heureuse Rennaise.

 

J'ai toujours été rêveuse et dans l'imaginaire. C'est donc dès le lycée que je m'oriente vers une formation technologique en arts appliqués et en décoration sur céramique. Epanouie dans cette filière, je comprend que la création favorise un formidable moyen d'expression sans passer par les mots. Ainsi, j'ai délaissé un moment mon cursus artistique et me suis orientée vers des études supérieures en psychologie afin de devenir art thérapeute.

C'est aujourd'hui mon métier principal: J'aide toute personne en difficulté psychique à s'exprimer par le biais des art plastiques.

 

En parallèle, je peins, je crée, je photographie. La création fait partie de mon quotidien.

 

Adolescente, j'ai appris en partie en recopiant. J'étais fasciné par l'abstraction mais m'en sentais incapable. Je réussi peu à peu à me dégager de la figuration et de l’intellectualisation en faveur d’une peinture plus personnelle, favorisant l’émotion individuelle: l'abstraction lyrique.

C'est vraiment la découverte des peintres chinois Zao Wou-Ki et Chu Teh-Chun qui ont été une source d’inspiration. J'admire leur gestuelle libre et ample, la force et les nuances de leurs couleurs ainsi que leur maîtrise dans la composition des vides et des pleins.

 

Je danse depuis toute petite et le mouvement m'est vite paru comme indispensable. J'adore voir des tableau qui bouge, qui inspire une gestuelle comme les tableaux de Georges Matthieu.

 

Pour différencier mon travail d'art thérapie et mon travail personnel et artistique, j'ai choisis le pseudo ''Cybèle'' , qui représente dans la mythologie romaine, la fertilité, car c'est en devenant mère que je me suis totalement épanouie dans l'abstraction, notamment en peignant de grands formats. Il y a une aisance, un mouvement et un certain lâcher prise qui n'est possible qu'avec de grands formats.

Chaque toile, chaque support est pour moi une aire de jeu. Je joue avec les couleurs et la matière, et m’inspire de manière indirecte ou non, de mon quotidien et des photos zoomées ou prise en mouvement dans la nature. Il n’y a pas ou peu de travail préparatoire apparent.  J'aime créer la surprise pour moi même et bien sûr pour le spectateur afin qu'il stimule l'imagination et invite au rêve.

Mon parcours

a7365a3d-0f0e-46d8-978b-21b3d043b497.jpg
IMG_1232.JPG